Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-nous contacter
Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de la Seine-Maritime
En ce moment
  • Famille,
  • Vie de l'académie,
  • Lycée,
  • Collège,

Fédérer grâce à la dictée ELA

le 18 octobre 2017

Le lundi 16 octobre avait lieu la journée dédiée à la dictée ELA. Des milliers d’élèves y ont participé, dans le but d’aider à combattre les maladies liées à la leucodystrophie, et encourager les enfants qui en sont atteints.

Cette année, l’écrivaine et lauréate du prix Goncourt 2016, Leïla Slimani, est l’auteure de la 14ème dictée nommée « Des histoires
sans fin ».

Cette dictée marque le lancement officiel de la campagne « Mets tes baskets et bats
la maladie »
dans tous les établissements scolaires.

Zoom dans l’école Maurice Decorde


L’école, située à La Fossé, près de Forges-les-Eaux, scolarise 103 élèves de la petite section jusqu’au CM2. Ce regroupement pédagogique, très actif, a organisé sa matinée ELA en présence de Philippe Vanroose, conseiller pédagogique de la circonscription de Neufchâtel-en-Bray.

Philippe Saliou, directeur de l’école, accorde du temps et de l’importance à la sensibilisation des élèves au handicap, au respect et à la solidarité. L’engagement est fort pour les enseignants de l’école puisqu’ils participent avec leurs élèves à la dictée ELA, chaque année, depuis la création de l’action il y a 14 ans.




L’association ELA facilite l’organisation de la dictée puisqu’elle envoie à chaque école inscrite un kit qui regroupe des feuilles et documents pour la dictée, des t-shirts ELA, des banderoles, des affiches, ou encore des dossards.


L’engagement adapté au niveau de l’élève


En effet, à l’école du Fossé, chaque élève a été mobilisé pour participer à la matinée ELA, ce qui a demandé un travail d’organisation en amont pour les personnels éducatifs.

Les enfants de la première section au CP ont regardé des extraits de la vidéo de l’association ELA avec l’appui des explications de leur maîtresse. Ensuite, un moment de questions/réponses à l’aide d’albums illustrés a été proposé.



Pour les élèves de CE1 et CE2, le programme était le visionnage du court-métrage sur la maladie, ainsi que des témoignages d’enfants malades et de leur proche. Puis, la dictée… à trous, qu’ils ont complétés tous ensemble.



Les CM1 et CM2 ont quant à eux visionné avec attention les vidéos proposées par ELA : le rôle des parrains, les témoignages, les explications de la maladie, les actions et la collecte de dons. Puis, un moment d’échanges a été proposé.




Les élèves ont également effectué une partie de la dictée, par deux, afin de la dissocier d’un exercice d’évaluation, et ainsi créer un moment de complicité.








Trois parents d’élèves ont répondu à l’invitation à se joindre à la classe pour la dictée.

Pour terminer la matinée, une autocorrection des productions écrites a été effectuée par les élèves eux-mêmes, un moyen de s’imprégner du texte et de s’approprier le message de l’association.




Les élèves de l’école du Fossé ont apprécié ces temps d’échanges et de partage autour de la dictée, l’occasion pour beaucoup d’effectuer leur première action sous le signe de l’engagement.

publié le 18 octobre 2017 mis à jour le 2 novembre 2017
http://www.ia76.ac-rouen.fr/la-dsden/actualites-76/federer-grace-a-la-dictee-ela-172634.kjsp?RH=76-ACTUS